Fabriquer un shampoing maison moussant : les recettes

Fabriquer un shampoing maison moussant : les recettes

Passer du shampoing industriel au shampoing maison n’est pas toujours évident. Certaines habitudes viennent rapidement à manquer et notamment la mousse que nous procure les shampoings conventionnels. C’est pourquoi, nous allons voir aujourd’hui dans cet article comment fabriquer un shampoing maison moussant. Dans un premier temps nous verrons les ingrédients qui permettent de faire mousser votre shampoing. Puis dans un second temps, nous verrons des idées de recettes pour que vous ayez un shampoing moussant.

Comment fabriquer un shampoing maison qui mousse?

Fabriquer son shampoing maison permet de contrôler les ingrédients qui se trouvent dans notre cosmétique. En effet, de nos jours la plupart des cosmétiques industrielles contiennent des produits largement décriés par la communauté scientifique. Ces derniers contiennent des ingrédients néfastes pour l’environnement et pour nos cheveux et notre peau : sulfate, silicone, conservateur, quats, parfum de synthèse et bien d’autres encore. De plus, il a été prouvé qu’ils contiennent des perturbateurs endocriniens. Ils interférent donc dans le bon fonctionnement de notre organisme interne.

Tous ces éléments nous amènent à vouloir fabriquer son propre shampoing qui est bien plus sain et bénéfique pour la santé de notre corps et de nos cheveux. Cependant, certains habitudes de lavage restent indispensables pour certains d’entre nous… Source de plaisir pour certains ou nécessités pour d’autres, le pouvoir moussant d’un shampoing est souvent très largement recherché. Et il peut être un frein dans la réalisation de ses cosmétiques qui sont réputées pour beaucoup moins mousser. Mais ce n’est pas toujours le cas comme nous allons le voir !

D’où vient la mousse d’un shampoing ?

La mousse de votre shampoing dépend tout simplement des tensioactifs utilisés. Les tensioactifs sont la base lavante de tous les shampoings. Il en existe des plus ou moins naturel et des plus ou moins moussant.

Dans un shampoing liquide conventionnel, la mousse est formée grâce aux tensioactifs que l’on appel les sulfates. Ce sont des tensioactifs agressifs pour le cuir chevelu et les cheveux. Ils sont chimiques et permettent de former une très forte quantité de mousse. Ils sont peu chers, ce qui explique qu’ils soient utilisés dans les shampoings liquides des grandes surfaces. On les retrouve sous les appellations suivantes :

  • Sodium Lauryl Sulfate (SLS),
  • Sodium Laureth Sulfate (SLS),
  • Ammonium Lauryl Sulfate (ALS),
  • Laurylsulfate de Sodium (LSS).

Dans les shampoings maison, les tensioactifs utilisés moussent moins bien car ils ne sont pas autant chimiques que les shampoings des grandes surfaces et contiennent peu ou pas du tout de sulfates. De ce fait, ils sont plus sains. Le pouvoir lavant et la mousse n’ont donc pas de corrélation. La mousse reflète simplement si le tensioactif utilisé est plus ou moins chimique. Mais comme nous savons que la mousse est également essentielle pour certains d’entre nous, nous allons voir aujourd’hui que certains ingrédients permettent au shampoing maison de très bien mousser.

Quels sont les ingrédients qui permettent d’avoir un shampoing maison moussant?

shampoing maison moussant

Les meilleurs ingrédients pour faire mousser votre shampoing :

Les dosages à respecter par ingrédients :

Chaque pourcentage est a respecté en fonction du poids total de votre préparation. Par exemple pour un shampoing de 100 g, il vous faudra mettre entre 40 g et 60 g de Sodium Coco Sulfate.

Attention : Ne vous attendez pas à une mousse aussi abondante que les shampoings liquides industriels. Les produits naturels moussants évoqués ci-dessus ne remplaceront jamais la capacité chimique d’un sulfate.

Recettes de shampoing maison moussant

Découvrez nos idées recettes pour avoir un shampoing maison qui mousse bien. Vous pouvez bien sûr changer les ingrédients en fonction de votre nature de cheveux. Vous pouvez également confectionner votre propre shampoing maison moussant en respectant les proportions citées ci-dessus.

Shampoing solide maison moussant

shampoing solide moussant

Pour obtenir un shampoing solide maison qui mousse, le choix et le dosage des tensioactifs va être déterminant. La meilleure combinaison pour fabriquer un shampoing solide maison à la fois moussant et peu agressif pour votre chevelure est : Sodium Cocoyl Isethioniate (SCI) + Sodium Coco Sulfate (SCS). 

Cette recette correspond davantage aux cheveux normaux.
Conservation : 6 mois.

La recette de shampoing solide maison moussant pour cheveux normaux:

  • 40 g Tensioactif de Sodium Coco Sulfate (SCS)
  • 20 g Tensioactif de Sodium Cocoyl Isethioniate (SCI)
  • 10 g d’huile végétale de Jojoba
  • 12 g poudre de Shikakai
  • 8 g de poudre d’Orange
  • 10 g d’hydrolat de rose de damas (ou de l’eau)

La préparation de votre shampoing solide:

  1. Mettez les tensioactifs solides, la base aqueuse, les poudres, le(s) huile(s) végétale(s) ou le beurre végétal dans un bol allant au bain-marie. Si vous avez optez pour l’ajout de co-émulsifiant ou d’actifs cosmétiques mettez les avec.
  2. Faites fondre l’ensemble à feu doux et remuez tout le long de la préparation avec une spatule en bois jusqu’à l’obtention d’une pâte collante et homogène (environ 20 minutes au bain-marie). Vous pouvez utiliser un pilon pour écraser les ingrédients qui ont du mal à fondre ou se dissoudre comme les tensioactifs par exemple.
  3. Une fois le mélange fondue et la pâte obtenue, retirez la préparation du bain-marie, et ajoutez les huiles essentielles si vous avez décidez d’en mettre, en mélangeant à l’aide de la spatule ou du pilon.
  4. Une fois la préparation légèrement refroidi, malaxez votre pâte pour bien répartir les huiles essentielles.
  5. Avant que la pâte ne refroidisse, transvasez la pâte dans votre ou vos moule(s) et tassez bien.
  6. Laissez votre préparation dans les moules entre 2 heures minimum jusqu’à une journée à température ambiante. Nous vous recommandons de ne pas les placer au réfrigérateur pour éviter qu’ils se fragilisent ou s’effritent.
  7. Démoulez votre shampoing solide quand il est devenu bien dur et laissez le sécher à l’air libre (température ambiante) au moins 3 jours et jusqu’à une semaine pour éviter qu’il ne fonde trop rapidement.

Découvrez plus de recettes de shampoings solides pour tous les types de cheveux ici. Pour le rendre moussant, n’hésitez pas à changer le choix et le dosage du tensioactif dans les recettes proposées. Nous vous conseillons de mettre 40 grammes de tensioactif SCS, et 10 grammes de tensioactif SCI.

Shampoing liquide moussant – Cheveux secs, abîmés ou cassants

Cette recette est tirée du site MyCosmetik. Pour faire votre recette en un seul clic et vous faciliter la vie, vous pouvez trouver l’intégralité de la recette (les matières premières, la préparation, les conseils de réalisation, le panier recette etc) sur cette page.

shampoing maison qui mousse

Grâce à sa base lavante moussante et sa base lavante consistante, vous retrouverez pratiquement la même quantité de mousse qu’avec un shampoing industriel! A la différence que la mousse est d’origine végétale et facilement biodégradable.

La recette de shampoing qui moussera le mieux!
Elle correspond surtout aux cheveux secs et bouclés.
Conservation : 3 mois.

Recette de shampoing maison liquide 250ml qui mousse:

  • 25 ml d’Hydrolat de lavande
  • 65 ml d’Eau stérilisée
  • 10 ml d’Huile végétale d’olive
  • 40 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
  • 45 gouttes d’Isocide
  • 3 ml de Protéine de riz
  • 50ml de Base moussante végétale
  • 90 ml de Base lavante consistante
  • 2.5 ml de Cétiol
  • 8 ml de Phytokératine

Préparation de shampoing maison liquide 250ml:

  1. Mettez à fondre la base lavante consistante au bain marie. Remuez légèrement.
  2. Dès que tous les petits grains blancs ont entièrement fondu et que la préparation à une consistance transparente et homogène, retirez là du bain marie. Puis ajoutez l’eau stérilisée encore tiède.
  3. Mélangez délicatement jusqu’à ce que la préparation soit bien homogène. Une fois le cas, versez la base moussante végétale dans la préparation et continuez de mélangez. Attendez une dizaine de minute pour que la préparation refroidisse.
  4. Une fois la préparation bien refroidit, ajoutez l’hydrolat de lavande, le cétiol, la protéine de riz, la phytokératine, et l’isocide et mélangez les ingrédients.
  5. Pour terminer, versez dans la préparation l’huile d’olive et les gouttes d’huile essentielle. Mélangez jusqu’à obtenir un liquide épais homogène.
  6. Transvasez le tout dans un récipient ou un flacon de 250 ml.

Source : Mycosmetik

Shampoing liquide maison qui mousse – Cheveux gras

recette shampoing maison moussant

Le savon de Marseille permet de laver les cheveux et de faire mousser votre shampoing maison. De nature solide, il vous faudra l’émietter pour l’utiliser. Nous vous conseillons de rajouter une base moussante végétale pour avoir un shampoing liquide qui mousse très bien. Elle sera donc un très bon complément de mousse pour accompagner le savon de Marseille.

Cette recette correspond davantage aux cheveux gras.
Vous pouvez changer la poudre et les huiles en fonction de votre nature de cheveux.
Conservation : 3 mois.

La recette du shampoing liquide 50 cl maison:

  • 30g de savon de Marseille
  • 20 ml de base moussante végétale
  • 45 cl d’eau
  • 2 cuillères à soupe d’argile blanche ou verte
  • 2 cuillères à soupe d’huile de Noisette
  • 1 cuillère à soupe d’huile de Jojoba
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • 10 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas (facultatif)

La préparation du shampoing liquide maison:

  1. Émiettez le savon de Marseille en copeaux.
  2. Dans une casserole, versez l’eau, le savon de Marseille découpé, puis une fois le savon fondu, ajoutez les huiles végétales, la mousse de sucre et la poudre d’argile. Mélangez le tout à feu doux.
  3. Laissez refroidir votre préparation avant d’ajoutez le bicarbonate de soude et l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas.
  4. Versez le mélange dans un contenant et remuez bien avant chaque application. Le shampoing obtenu doit être un liquide épais.

Attention : Nous vous recommandons de contrôler systématiquement (et si nécessaire ajuster entre 5 et 7) le pH de votre préparation. Pour cela, utilisez des bandelettes de papier pH que vous pouvez trouver en pharmacie. Si vous devez diminuer un pH trop élevé, utilisez de l’acide lactique ou de l’acide citrique. Pour augmenter un pH trop bas, utilisez du bicarbonate de sodium.


Pour d’autres idées recettes de shampoings moussants adaptés à votre type de cheveux, nous vous conseillons de consulter le site Mycosmetik. Ce site vous propose des ingrédients naturels et de nombreuses recettes très bien expliquées, pour faire toutes vos cosmétiques maison.

Laisser un commentaire